Votre spécialiste accessibilité

contact@liessaccess.fr

BANQUES D'ACCUEIL, CE QU'IL FAUT COMPRENDRE

Quelle est la bonne hauteur ?

Banque d'accueil, poste d'accueil, comptoir, guichet, meuble de caisse, tablette rabattable... Que dit la loi ?

P1130019Une banque d'accueil doit être utilisable par une personne en position « debout » comme en position « assis », ce qui correspond à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m (à adapter suivant l'usage), même si elle se situe à un étage non accessible à une personne à mobilité réduite.

Elle doit en outre permettre la communication visuelle de face entre les usagers et le personnel sans gêne due à l'éclairage.

Lorsque des usages tels que lire, écrire ou utiliser un clavier sont requis, une partie au moins de la banque d'accueil doit présenter une hauteur maximale de 0,80 m (exigé aussi pour les postes d'accueil situés en étage non desservis par ascenseur) et un vide en partie inférieure (non exigé pour les postes d'accueil situés en étage non desservis par ascenseur) d'au moins 0,30 m de profondeur, 0,60 m de largeur et 0,70 m de hauteur permettant le passage des genoux d'une personne en fauteuil roulant.
Dans le cas où il existe plusieurs points d'accueil proches, un seul devra répondre à ces exigences.

Il ressort du travail du CSTB pour la DHUP et de la Circulaire DGUHC du 30 novembre 2007, annexe 8, page 28 les précisions suivantes :

  •  « lire » sous-entend « lire un document en place » (ce qui exclut la lecture de panneaux ou de prospectus d'information par exemple),
  • « écrire » sous-entend « écrire un texte (signer un chèque n'est pas considéré comme « écrire » au sens de la réglementation),
  • « utiliser un clavier » sous-entend utiliser un clavier d'ordinateur, et non un pavé numérique.


Le fait qu'une partie de la banque d'accueil doive être abaissée à une hauteur maximale de 0,80 m et comporter un vide en partie inférieure permettant le passage des genoux d'une personne en fauteuil roulant n'est pas indispensable s'il n'y a pas besoin de lire un document, d'écrire un texte, de remplir un formulaire, ou d'utiliser un clavier d'ordinateur.

Ainsi on fera la différence entre la banque d'accueil d'une mairie et celle d'une boulangerie !

En revanche, on aménagera une partie abaissée ou encore, on fixera une tablette rabattable de couleur contrastée par rapport à son support et comportant des parois latérales empêchant les heurts par des personnes malvoyantes ou par des enfants, s'il s'agit d'un comptoir de bar ou de restaurant, vu qu'il y a une consommation sur place et une certaine convivialité à partager à cet endroit.


Pour plus d'informations:

Diagnostic accessibilité Agenda d'accessibilité Programmée  Attestations d'accessibilité

Dérogations accessibilité  Informations accessibilité